You are currently viewing Régime : Faut-il peser ses aliments ?

Régime : Faut-il peser ses aliments ?

  • Auteur/autrice de la publication :

Faut-il peser ses aliments ? C’est la question épineuse à laquelle je vais essayer de répondre sans m’attirer les foudres de tout le monde ! J’entends souvent dire qu’il ne faut pas peser ce que l’on mange. Que l’on peut évaluer les portions avec ses mains et qu’il n’est pas nécessaire de peser ses aliments, voire que cette pratique est dangereuse pour notre santé mentale.

Eh bien, aujourd’hui je mets les pieds dans le plat et je confesse peser chaque jour une partie de mes aliments depuis environ 10 ans. Pourtant, cela est à l’opposer de ce que l’on m’a enseigné dans mes cours de nutrition et je sais qu’une partie des professionnels de santé sont contre cette pratique.

C’est pourquoi je vais vous expliquez dans cet article les avantages de peser certaines catégories d’aliments ainsi que les raisons qui poussent les professionnels à déconseiller ce procédé.


Pourquoi tout le monde déconseille de peser ses aliments ?

Voici une liste des arguments qui vont à l’encontre de la pesée.

Pâtes sur balance
  • Cela prend beaucoup du temps !
  • C’est ennuyeux !
  • Je vais développer des troubles du comportement alimentaire (TCA) !
  • Le corps n’est pas une science exacte et j’ai parfois plus ou moins faim !
  • Je dois manger à ma faim donc peser mes aliments est une hérésie !

Peser ses aliments, quelle méthode pour perdre du poids ?

La pesée des aliments encore appeler portion par les diététiciens ne va pas à l’encontre d’un rééquilibrage alimentaire ou d’une diététique saine.

Au contraire, elle est extrêmement efficace et permet également de gagner du temps dans certain cas. Afin de faire les choses convenablement, je vous recommande de fonctionner avec quelques règles simples.

Règle n°1 : Les légumes sont à volonté

Je vois souvent passer des articles stipulant que tel ou tel légume est riche en glucide et qu’il vaut mieux limiter sa consommation. Pour ma part, je considère que les légumes sont à volonté quelle que soit leur composition. En effet, la majorité d’entre nous ne consommons pas assez de légumes alors qu’ils sont sources de fibres, de vitamines et minéraux.

Par ailleurs, les légumes sont peux caloriques et ils permettent d’arriver plus vite à satiété sans pour autant faire exploser les compteurs sur la balance.

Règle n°2 : Pas d’obligation de peser les protéines

Contrairement au légume, les protéines ne sont pas à volonté, il faut en manger suffisamment, mais sans excès non plus surtout si vous consommez des viandes grasses ou des viandes rouges qui peuvent augmenter le risque de cancer lorsque l’on dépasse les 500 g par semaine. Mon conseil est de varier les sources. Par exemple, viande blanche, rouge, œufs, poissons, etc.

Regarder également le poids de votre steak ou du poulet au magasin avant de l’acheter. De cette façon, vous connaissez déjà le poids à l’avance et qui plus est cela ne sert à rien d’être au gramme près pour la simple et bonne raison que d’une viande à l’autre, il y a plus ou moins d’eau et donc le poids sera déjà variable.

Règle n°3 : On pèse les féculents

pesée du riz

Ils contiennent majoritairement des glucides (sucres) et c’est pour ma part la seule catégorie d’aliment que je pèse systématiquement. Cela présente plusieurs avantages :

Avantage 1 : Je garde le contrôle de mon poids et de ma faim

Alors oui certains diront que l’on a pas toujours faim de la même façon. Dans ce cas, je vous recommande d’ajuster avec les légumes qui sont peu caloriques et excellent pour la santé.

Par ailleurs, les féculents sont acidifiants pour l’organisme, mieux vaut consommer une portion adaptée à ses besoins sans la dépasser.

Avantage 2 : Il n’y a jamais de reste

Cela évite le gaspillage alimentaire, car vous avez toujours la juste dose. Alors oui, je sais que l’on peut conserver au frigo, mais on est pas bien avancé avec notre demi-portion de féculent pour le lendemain. Avec la pesée, aucun problème, on fait un repas ou deux voir trois si comme moi vous êtes adeptes du batch cooking.

Règle n°4 : On pèse où l’on dose les lipides et les oléagineux.

Les lipides et les oléagineux sont les aliments plus caloriques soit 1 g pour 9 calories. C’est pourquoi, je vous recommande de faire attention à la quantité. Pour des raisons de praticités, je dose les huiles avec une cuillère à soupe, pour le beurre mieux vaut réduire votre consommation au maximum sans pour autant peser.

Enfin pour les oléagineux, faites attention, car ils sont très caloriques et difficile à doser correctement sans les peser.


Que vaut la méthode de la main pour évaluer les portions ?

C’est une méthode assez simple qui permet de doser ses portions alimentaires sans les peser. Vous retrouvez dans le schéma ci-dessous les principaux aliments et leurs correspondances.

description des portions avec la taille de sa main

Ainsi, chaque aliment peut être dosé avec sa main. L’avantage est qu’elle permet de doser simplement et rapidement votre assiette.

Toutefois, cette technique a aussi des inconvénients importants :

  • Les féculents dosés cuits ne permettent pas d’éviter le gaspillage ou les demi-portions.
  • L’estimation reste très approximative et quelque peu subjective notamment pour l’huile ou les féculents qu’il est difficile de proportionner en fonction de leur type et de leur forme. Par exemple, 100 g de lentilles et 100 g de farfalle ne prendrons pas la même place dans votre main.

Cette technique vous permet donc d’atteindre de bons résultats pour un objectif mesuré, mais ne sera pas assez précise pour quelqu’un qui souhaite voir ses abdominaux par exemple. Si vous souhaitez maximiser vos gains, vous pouvez lire cet article !😀


Conclusion :

Il n’est pas si contraignant de peser ses aliments et nous ne développerons pas forcément des troubles du comportement alimentaire. Il s’agit plutôt d’une habitude qui peut se montrer également très avantageuse dans la préparation de ses repas ou « gamelle » pour le lendemain.

N’oubliez pas que plus vous avez de repères alimentaires, plus il sera simple de progresser et de mettre en place des petits changements qui feront de grandes différences sur la balance ou sur le mètre ruban.

Laisser un commentaire