You are currently viewing Perte de Poids : Comment mesurer vos progrès ?

Perte de Poids : Comment mesurer vos progrès ?

  • Auteur/autrice de la publication :

Vous avez un objectif de perte de poids et vous ne savez pas comment mesurer vos progrès ?  Répondre à cette question est indispensable pour bien commencer votre régime alimentaire ou votre programme de remise en forme. En effet, cela va vous permettre de garder votre motivation pendant tout le processus. Par ailleurs, pendant un régime vos décisions en matière de nutrition ou d’activité physique vont directement dépendre des résultats obtenus. C’est pourquoi, vous devez absolument maîtriser et comprendre les étapes qui vont suivre, afin de réussir votre transformation physique.

1. Se prendre en photo

Eh oui, c’est tout bête et pourtant on oublie souvent de le faire. Pour cela, il faut prendre une photo de face, de profil et de dos. Vous recommencerez l’exercice à intervalle régulier en vous positionnant au même endroit afin d’avoir plus ou moins la même lumière. En effet, la lumière influence la qualité des photos. Par exemple, une lumière positionnée au-dessus de vous, vous mettra en valeur alors qu’une lumière de côté va vous désavantager. Conserver bien ses clichés et lorsque vous sentirez la motivation s’essouffler, vous pourrez regarder vos archives. Effet garanti, cela va vous donner un second souffle.

2. Les Pèse-personnes sont-ils fiables ?

Perte de poids, comment mesurer ses progrès

Il existe différents types de pèse-personnes :

Mécaniques
électroniques
impédance mètre.

Alors, lequel devez-vous utiliser pour bien mesurer vos progrès ?

Les bonnes vielles balances mécaniques sont peu précises, car elles peuvent se dérégler rapidement. C’est pourquoi, je privilégierais plutôt un modèle électronique. Toutefois, si vous n’avez pas envie d’investir, un modèle mécanique suffira amplement à condition d’être rigoureux à chaque pesée et de surveiller le réglage de la balance.

La balance impédancemètre reste peu fiable. En général, elle est vite perturbée par le taux d’hydratation, c’est pourquoi, si vous êtes en possession de ce type de balance, je vous recommande de ne pas regarder le taux de gras, mais uniquement le poids global.

.

A. Pourquoi le poids varie d’un jour à l’autre ?

Eh bien, c’est très simple. Le pèse-personne mesure votre poids total, c’est-à-dire le poids de vos os, de vos muscles, de vos organes, des fluides, de la graisse et bien plus encore. Le poids indiqué sur la balance correspond donc à tout ce qui se trouve à l’intérieur de vous, additionné à tout ce qui est sur vous. Par exemple, vos poils, vos cheveux et tous les accessoires que vous pourriez oublier d’enlever à la pesée. Tous ces éléments auront tendance à fausser votre poids réel. C’est pour cette raison qu’il faut fixer des repères afin de mesurer objectivement vos progrès.

B. Quel est le meilleur moment pour se peser et comment le faire ?

Pour obtenir un repère comparable de semaine en semaine, il faut se peser dans les mêmes conditions. Ainsi vous pouvez suivre les règles suivantes :

  1. À jour et heure identique. Idéalement le matin, après être passé au WC.
  2. Interdiction de se peser le lendemain d’un repas de triche. Si vous vous accordez un repas plaisir par semaine et je vous le recommande, alors ne vous pesez jamais le lendemain matin de ce repas. Comme nous l’avons vu plus haut, les premiers kilos perdus sont en fait de l’eau et de la même manière, les premiers kilo repris… eh bien, c’est de l’eau aussi. Rassurez-vous, vous le perdrez aussi vite qu’il est venu.
  3. À jeun. Vous ne devez jamais vous peser en cours de journée. Alimentation, digestion, rétention d’eau et hydratation sont des paramètres qui fausseront la pesée.
  4. Nu comme un ver ! Bien plus facile comme repère que d’être habillé. Une perte de poids doit être progressive, dans l’idéal viser 500 grammes par semaine. C’est pourquoi, porter des sous vêtements fausserait vos progrès sur la balance et vous ferait prendre de mauvaises décisions.

C. Combien de fois, faut-il se peser par semaine ?

Il existe deux écoles sur le sujet :

1. Se peser tous les jours de la semaine.

Pour cela, noter chaque jour son poids et à la fin de la semaine, faire une moyenne sur 7 jours pour obtenir un résultat précis. Personnellement, je vous déconseille cette pratique. En effet, vous constaterez une fluctuation de votre poids d’un jour à l’autre et cela risque de vous faire prendre de mauvaises décisions en cours de semaine. Cela n’est pas recommandé, car à cette étape, vous ne pouvez pas juger objectivement de vos progrès, surtout si vous ne connaissez pas bien votre corps. On attendra systématiquement 7 jours avant de modifier un plan alimentaire.  L’objectif est de prendre du recul sur ce qui fonctionne sur vous.

2. Se peser une fois par semaine.

Bien que moins précise, cette solution est plus facile à suivre d’un point de vue pratique et moins déstabilisante sur le plan émotionnel. C’est pourquoi, je vous recommande de l’utiliser en y ajoutant une autre mesure que je vais vous détailler plus bas dans cet article.

D. Pourquoi perd-on toujours plus vite au début d’un régime ?

1. La rétention d’eau :

Au début d’un régime, on perd en moyenne entre 500 g et 2 kilos d’eau. Cette variation diffère d’un individu à l’autre, en fonction de l’alimentation et de la composition corporelle. Prenons par exemple, le cas d’une personne qui avant son régime consommait beaucoup de produits transformés et industriels. En changeant d’alimentation, elle va consommer généralement des produits bruts et non transformés. Cela va réduire considérablement sa consommation de sucre et de sel. Ces deux exhausteurs de goût, très largement présents dans les aliments industriels ont aussi la particularité de retenir de l’eau. C’est cette eau que l’on perd en premier quand on commence à manger sainement.

2. Le métabolisme total :

Quand on commence une transformation physique, on change d’alimentation et parfois on ajoute de l’exercice pour accélérer le processus. Avant votre régime, votre métabolisme est plus élevé, car vous êtes plus lourd et votre corps doit dépenser plus d’énergie pour se mouvoir. Lorsque vous perdez du poids, le corps n’est pas préparé et il va progressivement adapter sa consommation d’énergie à ses nouveaux besoins. Votre métabolisme ralentit peu à peu, et s’adapte, car son objectif est de vous protéger des situations dangereuses comme les périodes de famines. Moins vous lui apportez d’énergie, plus il fonctionnera à l’économie. Noter que ce processus fonctionne aussi dans l’autre sens. Une personne qui pèse 60kilos et qui commence à manger bien au-dessus de ses besoins va prendre du poids jusqu’à un certain point puis le corps va s’adapter et freiner la prise de poids.

E. Pourquoi je ne perds pas de poids sur la balance ?

Si vous ne perdez pas de poids sur la balance, il y peut y avoir plusieurs raisons :

  1. Vous prenez du muscle et cela compense la perte de graisse. C’est une option relativement optimiste qui n’arrive que très rarement. Cela n’est possible que si vous pratiquez la musculation en tant que débutant.
  2. Tout simplement parce que vous dépensez  moins de calories que vous en apportez. La perte de poids intervient lorsque vos dépenses caloriques sont supérieures à vos entrées. On appelle ce mécanisme la balance énergétique, ce mécanisme est expliqué dans mon article « Maigrir sans avoir faim ».

3. Le mètre ruban

Il est primordial de coupler la pesée à la prise de mensuration. Simple et rapide, il ne vous faudra que quelques minutes pour réaliser cet exercice. Ici, je vais vous expliquer quand et comment prendre vos mensurations.

Régime, comment mesurer ses progrès?

A. Quand prendre ses mensurations ?

Je vous recommande de prendre vos mensurations le même jour que celui de la pesée et tous les 15 jours.

B. Comment prendre ses mensurations ?

On mesure généralement à l’endroit le plus large et au naturel, c’est-à-dire sans contracter ses muscles. Par exemple :

  1. Le tour de taille se mesure au niveau du nombril et le ventre relâché.
  2. Le tout de cuisse se mesure à l’endroit le plus large en étant debout.

B.1 Quelle partie du corps faut-il mesurer ?

Il n’est pas utile de prendre toutes vos mensurations. Je vous recommande de choisir une à trois zones maximum. Évidemment, choisissez les parties les plus grasses de votre corps. En général, pour les hommes, on mesure le tour de taille alors que les femmes se focalisent plutôt sur les cuisses, mais cela est propre à chacun et à ses objectifs.

B.2 Comment interpréter les résultats ?

Dès lors ou l’un des deux critères progressent vous pouvez considérer que vous avez réussi votre semaine. Il ne faut surtout pas se mettre de pression inutile avec les chiffres. En effet, si vous n’avez pas perdu de poids sur la balance, mais que vous avez perdu 0.5 cm de tour de taille, alors tout va bien. Il suffira d’enlever 200 à 300 calories supplémentaires la semaine d’après pour continuer votre progression. De toute façon, quand les efforts sont réellement faits au quotidien, vous progressez forcément.

E. Peut-on perdre du poids de manière localisée ?

Cette question est très souvent débattue et vous pourrez lire tout et son contraire. En réalité, beaucoup de personnes disent la même chose sans le savoir. Pour simplifier la compréhension, je vais résumer de façon grossière, mais j’écrirais surement un article très complet sur ce sujet passionnent. Si cela vous intéresse n’hésitez pas à me le faire savoir ici.

Tout d’abord pour perdre du poids, il faut créer un déficit calorique, ça, tout le monde le sait. Vous ne pouvez pas cibler précisément une zone pour libérer du gras, mais vous pouvez orienter votre corps, l’inciter à libérer de la graisse sur une partie du corps en particulier. Pour cela, il faut activer la circulation sanguine, car plusieurs études ont démontré que l’on stocke plus de gras sur une zone mal irriguée.

Prenons l’exemple des abdominaux. Si je souhaite obtenir un ventre plat, je dois d’abord créer un déficit calorique et ensuite essayer d’irriguer la zone le plus souvent possible. Pour cela, je peux réaliser des Crunch en série longue et de façon quotidienne pour stimuler la zone. Cette technique est souvent remise en question parce que nombre de personnes font des centaines de Crunch chaque jour sans réussir à voir leurs abdominaux. En réalité, c’est parce que le déficit calorique n’est pas assez grand ou qu’elles ne maintiennent pas leurs efforts assez longtemps pour atteindre leurs objectifs. Bien entendu, cela fonctionne sur toutes les parties du corps, fessiers, poignées d’amour, cuisses, etc.

4. Le reflet dans le miroir.

Une des meilleures façons de suivre sa transformation physique et de regarder son reflet dans le miroir à condition de suivre certaines règles. En effet, et comme pour la pesée, je vous recommande de vous regarder le matin et à jeun. Vous éviterez ainsi les effets disgracieux provoqués par la rétention d’eau qui s’accumule toute au long de la journée.

Conclusion :

Pour mesurer efficacement vos progrès, pas besoin d’investir des sommes faramineuses. Une balance premier prix et un simple mètre ruban suffiront amplement. N’oubliez pas de noter régulièrement vos progrès. Suivez les conseils de cet article et ne vous découragez pas,  commencer votre régime de façon progressive, vous pouvez vous également lire mon article « Maigrir sans avoir faim ».  Surtout n’hésitez à me poser vos questions dans la rubrique contact.

Cet article a 4 commentaires

  1. Ophélie

    Superbe article ! Beaucoup d’astuces efficaces et faciles à mettre en place !

Laisser un commentaire