You are currently viewing Comment stabiliser son poids après un régime ?

Comment stabiliser son poids après un régime ?

  • Auteur/autrice de la publication :

Vous avez perdu du poids et vous ne savez pas comment le stabiliser ? D’après les études 80% des personnes reprennent le poids perdu lors d’un régime dans l’année qui suit. Pire encore, la majorité reprend plus de poids que précédemment. C’est ce que l’on appelle l’effet Yoyo.

Dans cet article, vous allez comprendre comment se crée l’effet yoyo ainsi que son impact sur l’organisme. Nous verrons ensuite, quelles sont les solutions pour le combattre et enrayer ce phénomène.

1. Qu’est-ce que l’effet Yoyo ?

Stabiliser son poids éviter l'effet yoyo

L’effet Yoyo est un cycle non vertueux et aggravant selon lequel une personne perd du poids grâce à un régime avant de reprendre rapidement les kilos perdus avec un surplus. Ce cycle se répète et s’aggrave de plus en plus. La personne prend de plus en plus de poids et la situation empire.

En effet, au fil du temps, l’organisme se dérègle de plus en plus. Il perd ses repères et garde en mémoire le poids de départ avant régime ce qui l’amène à stocker davantage. Peu à peu la répartition de nos cellules graisseuses se modifient et il devient de plus en plus difficile de perdre du poids. Mais rassurez-vous, tout n’est pas perdu et nous allons voir maintenant comment se sortir de cette situation.

Avant tout et pour enrayer ce cycle, il faut comprendre comment fonctionne notre organisme pour stabiliser son poids après un régime.

1.1 Comment réagit notre organisme ?

A. Pendant le régime hypocalorique.

Lorsque l’on décide de perdre du poids, on a tendance à essayer le dernier régime amincissant à la mode. Souvent trop restrictif, mal équilibré et trop brutal, le régime a tendance à affaiblir notre corps.

En effet, l’organisme s’adapte à ses nouvelles contraintes. Comme nous lui fournissons moins de calories, il se met au repos afin d’économiser l’énergie. C’est un mécanisme de protection. En parallèle, il va profiter de la moindre opportunité pour stocker les graisses et se protéger de la pénurie alimentaire.

B. Après un régime hypocalorique.

C’est à ce moment-là que survient la fin du régime, lorsque tous les indicateurs sont au rouge et c’est également le moment où nous sommes le plus faible mentalement. C’est alors que vient l’heure de fêter la victoire, tellement heureux d’avoir perdu nos kilos, nous reprenons notre alimentation dite « normale » d’un seul coup et sans transition.

Malheureusement, c’est cette même alimentation qui nous a fait prendre du poids et elle repose généralement sur des fondements qui correspondent plus à notre passé qu’à la nutrition.

C. Pourquoi avons-nous tous notre propre définition de l’alimentation dite « normale » ?

Il y a une multitude de facteurs qui forgent l’alimentation d’un individu au cours de sa vie. Ainsi, en fonction de chacun d’entre eux, notre régime alimentaire sera différent. Voici quelques exemples de facteurs influençant notre alimentation

Stabiliser son poids

  1. Les traditions culturelles.
  2. Les spécialités de nos régions : Un haut savoyard n’aura pas la même alimentation qu’un sudiste.
  3. L’alimentation de nos parents : Elle va influencer considérablement nos goûts en associant les saveurs et les émotions de notre enfance.
  4. Nos croyances ou convictions religieuses : On retrouvera notamment les végans, flexitariens, chrétiens, musulman ou encore africain.
  5. Notre position géographique : Si vous avez grandi dans un petit village de pêcheur, il y a peu de chance que vous n’aimiez pas le poisson.

Ainsi, ces facteurs vont amener une alimentation plus ou moins riche en impactant directement la répartition de nos macronutriments.

Par conséquent, si vous reprenez vos habitudes alimentaires après votre régime et pour peu que vos apports soient trop riches en lipides, le corps va fabriquer de nouvelles cellules graisseuses pour absorber le surplus de graisses. Ces cellules constituent l’une des principales difficultés à la perte de poids.

2 Qu’est-ce qu’une cellule graisseuse ?

Les cellules graisseuses ou adipocytes se développent dès nos premières années de vie. Elles sont de tailles importantes puisqu’elles mesurent près de huit fois la taille d’une cellule ordinaire.

Les cellules graisseuses vont se multiplier dans l’organisme jusqu’à l’adolescence. Elles ne disparaissent pas et celles qui meurent seront remplacées par de nouvelles cellules à hauteur de 10% par an.

2.1 Comment fonctionne une cellule graisseuse ?

Comme expliqué plus haut, lorsque notre consommation en lipides dépasse nos besoins (environ un gramme / jour et par kilo de poids de corps), les adipocytes stockent l’excédent. En stockant les lipides, la cellule va grossir jusqu’à 10 fois sa taille originelle. Une fois la cellule pleine elle va créer une nouvelle cellule et ainsi de suite.

2.2 Quel est l’impact du nombre de cellules sur notre corps ?

Les adipocytes se trouvent majoritairement sur le ventre et les épaules pour les hommes. Chez les femmes, vous les trouverez sur les cuisses, les hanches et les fesses. Vous l’avez compris, elles forment le tissu adipeux qui détermine notre silhouette.

Comme elles ne meurent pas et qu’elles sont plus grosses que les autres cellules, leur nombre à un impact non négligeable sur les zones grasses de notre corps. En résumé, plus nous avons d’adipocytes plus il devient difficile de perdre du poids. Difficile, mais pas impossible, surtout ne vous découragez pas.

2.3 Comment lutter contre les cellules graisseuses pour stabiliser notre poids ?

Étant donné que l’on ne peut pas tuer ces cellules, il faut les vider en forçant le corps à libérer la graisse qu’elles contiennent. L’activité physique combinée à un régime équilibré forcera votre corps à utiliser les graisses qu’il a stocké.

Maintenant que vous avez compris ce qu’est l’effet Yoyo et le rôle des cellules graisseuses vous devez vous demander comment sortir de cette spirale ? Eh bien, c’est ce que nous allons voir maintenant.

3. Comment stabiliser son poids après un régime ?

Pour commencer, il faut comprendre que cela va différer en fonction de la méthode que vous avez utilisé pour perdre du poids.

3.1 J’ai perdu du poids grâce à un régime hypocalorique en intégrant des aliments que je n’aime pas.

Dans ce cas, pour maintenir vos gains sur le long terme vous devez réapprendre à manger en sélectionnant des aliments que vous aimez et dont l’apport calorique correspond à vos dépenses. Ce ne sera pas facile, car vous risquez de reprendre un peu de poids le temps de trouver le bon ajustement. Surtout si vous n’avez que peu de connaissances dans le domaine de la nutrition.

Une fois le réajustement effectué et si vous êtes toujours en dessous de vos besoins, vous pouvez remonter progressivement vos calories.

Si vous êtes dans ce cas, vous trouverez de nombreux articles dans ce blog pour vous guider.

3.2 J’ai perdu du poids grâce à un régime hypocalorique et en rééquilibrant mon alimentation

Cette situation est idéale. En effet, si vous ne mangez pas à votre faim, vous pouvez remonter progressivement vos calories afin que votre métabolisme s’adapte à vos nouveaux apports.

Ainsi, je vous conseille d’augmenter progressivement vos calories, soit environ 300 calories par jour pour la première semaine. C’est à vous de gérer et de doser vos nouveaux besoins, car ne l’oubliez pas, vous ne pesez plus le même poids qu’avant et par conséquent vos besoins caloriques seront sûrement moins importants.

L’autre variable à prendre en compte est votre activité physique, là encore tout dépend de vos habitudes.

3.3 J’ai perdu du poids en me forçant à faire du sport régulièrement, mais cela n’est pas tenable sur du long terme.

L’activité sportive a permis d’augmenter votre dépense énergétique. Par conséquent, vous avez perdu du poids sans avoir réellement modifié votre alimentation. Ainsi, à l’arrêt de votre régime, prenez en compte qu’avec la même alimentation et sans activité physique, vous reprendrez forcément du poids.

L’idéal reste de conserver une activité sportive ou physique pour maintenir votre poids, mais aussi pour votre santé. Si cela n’est pas envisageable, il vous faudra adapter à nouveau votre alimentation pour conserver votre condition physique.

3.4 J’ai perdu du poids en pratiquant une activité physique et sportive que j’apprécie et que je vais continuer sur le long terme.

Cette configuration est idéale pour votre poids, mais aussi pour votre santé. En parallèle, de ses nombreux avantages, vous avez maintenant un atout pour compenser les petits écarts alimentaires par votre activité physique ou sportive.

5. Les 5 erreurs les plus fréquentes qui vous empêchent de stabiliser votre poids

1 Reprendre les habitudes alimentaires qui vous ont conduit à prendre du poids.

2 Ne pas réévaluer votre maintenance calorique après une perte de poids.

3 Arrêter le sport ou l’activité physique.

4 Ne pas suivre son poids et ses mensurations.

5 Remonter brutalement vos calories.

Conclusion

Vous avez maintenant toutes les clés pour stabiliser votre poids. Gardez à l’esprit que la notion de progressivité est importante pendant le régime, mais aussi après pour ménager votre organisme et conserver votre poids de forme.

N’hésitez pas à poser vos questions et à me signaler toutes incompréhensions ou cas particulier ici.

Laisser un commentaire