You are currently viewing Chips de patate douce ou chips de pomme de terre ?

Chips de patate douce ou chips de pomme de terre ?

  • Auteur/autrice de la publication :
Chips de patate douce ou pomme de terre

Hier, j’ai surpris une conversation entre deux personnes au sujet des chips de patate douce ! A priori, une solution miracle pour se faire plaisir tout en mangeant sainement grâce aux vertus des patates douces. C’est ainsi que m’est venu l’idée de comparer les chips de pomme de terre et de légume afin de remettre les choses dans leur contexte et de mieux vous guider dans vos choix apéritifs.

Ingrédients et compositions des différentes chips

Ingrédients Chips de patate douce

Patate douce* 70 %, huile de tournesol* 30 %, sel marin de Guérande (0.3%)

Informations nutritionnelles

Glucides 46.7 g dont sucres 27 g, matières grasses 35.1 g dont acide gras saturés 4 g, protéine 4.3 g, sel 0.3 g, 2239 KJ pour 538 kcal

Ingrédients Chips de pomme de terre

Pommes de terre (63%), huile de tournesol (35%), sel marin de Guérande (1,3%).

Informations nutritionnelles

Glucides 49 g dont sucres 0.5 g, matières grasses 35.1 g dont acide gras saturés 3.2 g, protéine 5 g, sel 1.3 g, 2268 KJ pour 542 kcal

Le comparatif

Les apports sont sensiblement équivalents. La plus grosse différence se situe dans la quantité de sucre simple indiqué par la mention « dont sucre » et comptant respectivement 27 g pour les chips de patate douce contre 0.5 pour les chips de pomme de terre.

Y a-t-il un avantage à consommer des chips de patate douce plutôt que des chips de pomme de terre ?

Malheureusement non, car la cuisson détruit toutes les vitamines et minéraux. Seul les fibres résistent à la cuisson, mais cela ne suffit pas en faire un aliment nutritionnellement intéressant.

Conclusion

Quelles que soient leurs provenances les chips restent un aliment plaisir, car la cuisson détruit les bénéfices de la matière première.

La meilleure alternative aux chips industrielles est la version maison. En effet, elle permet de maitriser l’apport en sel et de réduire considérablement la quantité d’huile. Retrouvez la recette ici.

Laisser un commentaire