You are currently viewing Ballonnement, tout savoir pour en finir.

Ballonnement, tout savoir pour en finir.

  • Auteur/autrice de la publication :

Le ballonnement est un sujet plus ou moins tabou qui touche une grande partie de la population et plus souvent les femmes. Souvent gênant, parfois comique ce trouble peut s’avérer très handicapant dans la vie de tous les jours. Pourtant, il existe des solutions que je vais vous présenter dans cet article.

1. Concrètement, le ballonnement qu’est-ce que c’est ?

C’est une distension du ventre provoquée par une accumulation de gaz dans l’intestin grêle.

2. Quelles sont les causes du ballonnement ?

Elles sont multifactorielles et en lien avec nos habitudes de vies ou des maladies.

2.1 L’alimentation.

Une alimentation top riche en glucide et fructose peut provoquer la fermentation et créer un excès de gaz dans le ventre.

2.2 Des boissons inadaptées.

  • La consommation de boissons gazeuses ou alcoolisés ajoutent un surplus de gaz.
  • Le café et le thé peuvent irriter le système digestif.

2.3 L’aérophagie.

En moyenne, nous avalons 3 à 4 litres d’air par jour, le plus souvent pendant les repas ou lorsque l’on mâche un chewing-gum. Au-delà des 4 litres, nous accumulons des gaz qui vont dilater l’estomac et favoriser les tiraillements.

2.4 L’anxiété.

Généralement, les personnes stressées adoptent de mauvaises habitudes de vie comme manger trop vite ou ne pas mastiquer assez avant d’avaler. Par ailleurs, l’anxiété perturbe également l’assimilation des aliments.

2.5 Le tabagisme.

Le tabac est responsable de bien des maux. Cette fois encore, il se révèle mauvais pour votre santé. En effet, la nicotine va acidifier l’estomac et favoriser les gaz intestinaux.

D’autres facteurs du ballonnement proviennent des maladies.

2.6 L’intolérance au lactose.

D’après les statistiques 20% de la population française de plus de 7 ans est intolérante au lactose. Cette intolérance, rend le lait indigeste et cause des troubles digestifs important.

2.7 La constipation.

Elle favorise les ballonnements et peut avoir de multiples causes comme un manque de fibre, une intolérance ou encore la déshydratation.

Femme constipée au Wc.

3. Les causes du ballonnement propre aux femmes ?

  1. La grossesse : En effet, pendant cette période le corps augmente sa production de « progestérone ». Cette hormone prépare le corps de la femme à l’accouchement, mais elle a aussi un effet de relâchement sur les intestins qui va provoquer des gaz, flatulences et ballonnements.
  2. La ménopause : Elle fait chuter le taux d’œstrogène et ralentit la production de la bile. En quantité insuffisante la bile ne peut plus lubrifier correctement l’intestin et cela favorise la constipation.

4. Quelles sont les conséquences du ballonnement ?

Les conséquences du ballonnement peuvent être assez gênantes pour les personnes qui en souffrent. Ainsi, l’air peut sortir involontairement par la bouche, c’est l’éructation (rot) ou par l’anus, c’est-à-dire les flatulences. Lors de l’expulsion de ces gaz, il se répand généralement une odeur désagréable qui peut s’avérer extrêmement gênante pour la personne ballonnée.

Personne au bureau avec des gaz du au ballonnement

Les personnes atteintes par ce trouble se plaignent également des conséquences inesthétiques du ventre gonflé et parfois de douleur à l’abdomen.

Enfin, des troubles intestinaux ou gargouillis peuvent apparaitre pendant les phases de ballonnements.

En fonction des cas, le ballonnement peut être occasionnel ou chronique. Néanmoins, ils sont généralement sans danger et peuvent se soigner assez facilement dans la plupart des cas.

5. Quelles sont les personnes les plus à risque ?

Les personnes stressées, constipées ou intolérante au lactose ont plus de chance d’être sujet au ballonnement.

6. Comment lutter contre le ballonnement ?

Il existe plusieurs moyens pour réduire le gonflement du ventre. Cependant, une des méthodes se révèle particulièrement efficace et suffit à elle seul à résoudre 75% des cas. Il s’agit du régime pauvre en Fodmap. (fermentescible, oligosaccharide, monosaccharide, and polyol).

En clair, les fodmaps sont des glucides indigestes. Leurs fermentations produisent une distension du côlon amenant des gaz et des ballonnements. Ils sont nombreux et la sensibilité au fodmap est propre à chacun. Cela signifie qu’une personne peut avoir un régime alimentaire très riche en Fodmap sans ressentir de troubles intestinaux alors que d’autres y seront très sensibles.

L’objectif du régime Fodmap est d’identifier les aliments perturbateurs afin de les extraire de l’alimentation pour retrouver une bonne digestion.

6.1 Utiliser les fodmaps pour en finir avec le ballonnement.

6.2 Liste des fodmaps par famille

On distingue 4 familles de fodmaps.

1. Les oligosaccharides :

Ce sont des fructanes qui ne peuvent pas être digérés et qui se retrouvent dans le côlon. Ils seront fermentés par les bactéries générant ainsi une quantité importante de gaz. Cette famille regroupe certains légumes secs et céréales (chou, asperge, banane peu mûr, topinambour).

2. Les disaccharides :

Ce sont les produits laitiers. Les personnes qui ont le côlon irritable sont souvent intolérants au lactose.

3. Les monosaccharides ou fructose :

Cette famille se compose des aliments à forte teneur en fructose et notamment certains fruits comme les pommes et les prunes.

D’après les études une personne sur trois a du mal à digérer le fructose lorsqu’il se trouve en excès, c’est–à-dire en quantité supérieure au glucose.

4. Les polyols :

Ce sont des sucres industriels et chimiques que l’on utilise pour leurs pouvoirs jusqu’a 100% plus sucrant que le sucre naturel. Ils présentent la particularité d’être plus difficile à digérer. On trouve dans cette catégorie les confitures dites sans sucre et certain produit diététiques allégés.

Une personne peut être sensible et mal réagir à une famille en particulier tout en supportant parfaitement les autres. Voyons maintenant quels sont les aliments qui produisent le plus de gaz.

6.3 Le classement des aliments les plus fermentescibles.

Si vous soufrez de ballonnements mieux vaut éviter les aliments qui génère la plus forte production de gaz.

Fodmap ballonnement

6.4 Éviter également les aliments à forte teneur en fructose.

Ces aliments sont aussi à éviter dans le cadre du régime fodmap, on compte parmi eux :

  • Confiture diététique ou sucrée au jus de fruits.
  • Miel.
  • Sirop de maïs, sirop d’agave.
  • Boissons gazeuses.
  • Pomme, poire, prune, pruneau, raisin, figue, datte.
  • Fruits en boîte.
  • Jus de pomme, de raisin, de poire.
  • Cidre de pomme.

6.4 Comment mettre en place un régime Fodmap ?

Ce régime se réalise en 3 phases. Dans l’idéal, je vous recommande de consulter un diététicien afin de vous orienter sur la mise en place de ce plan alimentaire.

Par ailleurs le diététicien vous assurera également de conserver une alimentation adaptée et équilibrée à chacune de ses étapes.

Phase 1 : Il s’agit de supprimer les aliments concernés de son alimentation pendant 1 à 2 mois.

Lors de cette phase vos symptômes doivent s’estomper ou disparaitre. Cela valide l’hypothèse que vos troubles sont déclenchés par votre alimentation.

Phase 2 : Réintroduire progressivement les aliments exclus précédemment.

C’est la phase de test qui consiste à réintroduire les aliments par famille. Idéalement on teste le même aliment 2 à 3 fois par semaine et en dehors d’un repas classique pour limiter les effets de mélange et fausser l’expérience. Noter qu’il faut également augmenter la quantité à chacune des prises.

Phase 3 : Réaliser son nouveau plan alimentaire.

Maintenant que vous connaissez les aliments qui provoquent vos ballonnements, vous pouvez réintroduire progressivement les autres fodmaps. L’objectif est de récréer un plan alimentaire adapté tout en conservant une alimentation varié et équilibré.

Pendant toutes ses phases il est nécessaire de tenir un journal alimentaire dans lequel on notera la liste des aliments consommés, l’heure des repas et les symptômes ressentis.

Comme vous le constatez le régime pauvre en fodmap est assez contraignant et limite grandement la variété des aliments, mais alors quels sont les aliments autorisés ?

6.5 Liste des aliments autorisés dans le régime fodmap ?

Les légumes.

Ce sont des légumes pauvre en fructose et riche en amidon.

  • Patate douce, panais
  • Épinards, aubergine, tomate, potiron, navet
  • Courgette, laitue, salade, mâche
  • Fève et haricot
légume fodmap

Les Fruits.

Cette sélection regroupe les fruits à faibles teneurs en fructose.

  • Les agrumes (orange, mandarine, citron, pamplemousse, clémentine).
  • Les fruits exotiques (banane de préférence mûre, ananas, fruits de la passion, kiwi).
  • Les fruits rouges (groseilles, fraises, cerises, framboises).

Les produits laitiers.

Uniquement les produits pauvres en lactose tel que :

  • Les laits végétaux (amande, riz).
  • Fromage vieux (Parmesan, cheddar ou encore le gouda).
  • Fromage de Brebis
  • Yaourt de soja.
  • Mozzarella.
produit laitier intolérant lactose

Céréales.

Certains produits céréaliers sont plus faciles à digérer que d’autre :

  • Riz
  • Pomme de terre
  • Quinoa
  • Sarrasin
  • Pain au levain ou sans gluten

Les produits sucrés pauvres en polyol et en fructose.

  • Chocolat.
  • Stévia.
  • Sucralose.
  • Sirop d’érable.
  • Confiture sans fructose.
  • Cassonade.

Les viandes et les poissons.

Ils sont autorisés à partir du moment où ils ne sont pas panés.

Les matières grasses

  • Les huiles végétales.
  • Le beurre.
  • La sauce soja

Dans 25% des cas ce régime ne sera pas efficace pour soulager les symptômes. En effet d’autres facteurs peuvent rentrer en ligne de compte et notamment l’aérophagie.

7. Se débarrasser de l’aérophagie pour lutter contre le ballonnement.

Voici 6 astuces à mettre en place pour combattre l’aérophagie.

  • Prendre le temps de mastiquer.
  • Limiter les boissons gazeuses.
  • Éviter de boire avec une paille.
  • Supprimer les chewing-gums.
  • Limiter le stress.
  • Éviter les éructations (le rot) qui peut devenir un tic

8. Utiliser des compléments alimentaires pour en finir avec le ballonnement.

Les compléments alimentaires peuvent se révéler très efficace pour soulager les ballonnements. Certains vont absorber les gaz alors que d’autres agiront sur la flore intestinale.

Le charbon végétal activé.

Ballonnement Charbon activé

Il se présente sous forme de poudre, pilule ou encore granulé. Il agit en fixant les gaz afin de réduire le gonflement du ventre.

Les probiotiques.

Ils peuvent aider à rétablir l’équilibre de la flore intestinale. Ce sont des bactéries ou microorganismes naturels qui favorisent la digestion.

9. Utiliser des épices

Le cumin est une épice particulièrement efficace pour prévenir ou soulager les troubles digestifs. En effet, elle est reconnue pour ses propriétés :

  • Carminatives : C’est-à-dire quelle facilite l’expulsion des gaz intestinaux.
  • Antispasmodique : Elle va empêcher les spasmes du tube digestif, c’est une sorte de pansement digestif contre les maux de ventre.
  • Augmente la production de bile par le foie favorisant ainsi la lubrification de l’intestin.
  • Augmente la libération des protéines digestives dans la salive.

Le cumin est donc un véritable allié contre les troubles du transit. Vous pouvez le consommer régulièrement et l’ajouter aux aliments les plus indigestes afin d’en réduire les effets négatifs.

10. Dans quel cas consulter un médecin ?

Si vous vous trouvez dans les situations suivantes, mieux vaut consulter rapidement un médecin.

  • Présence du sang dans vos selles en plus des flatulences.
  • En cas de forte diarrhée et de fièvre.
  • Si vous êtes pris de vomissements, douleurs au ventre et constipation persistante
Gastroentérologue dessine un estomac

Conclusion :

Vous connaissez maintenant l’origine de vos troubles et les solutions. N’hésitez pas à me poser vos questions ici.

Laisser un commentaire